Qu'est-ce que le Haut Potentiel Intellectuel (HPI) ?

Le Haut Potentiel Intellectuel correspond à une intelligence cognitive très supérieure à celle des personnes de sa classe d'âge. Celle-ci est mise en évidence par un test de niveau intellectuel, le WPPSI-IV pour les jeunes enfants, le WISC-V pour les enfants et les adolescents et la WAIS-IV pour les adultes.

Le QI habituellement retenu pour qu'une personne ait un Haut Potentiel Intellectuel (HPI) est 130. Néanmoins, il est possible de perdre quelques points pendant la passation du test de niveau intellectuel, du fait de la fatigue, du stress, de la prise de certains médicaments ou d'un trouble psychique. De ce fait, le quotient intellectuel d'une personne HPI peut être quelque peu inférieur à 130. Une évaluation de la personnalité et d'autres formes d'intelligences (bilan psychologique complet) peut donc être nécessaire pour détecter le HPI, lorsque le quotient intellectuel est trop proche de 130.

 

Quelles sont les caractéristiques des personnes HPI ?

  • Hypersensibilité

  • Ascenseur émotionnel : passer du rire aux larmes

  • Hyperesthésie (exacerbation des cinq sens)

  • Pensée en arborescence qui saute d’une idée à l’autre

  • Flux de pensées incessant

  • Curiosité, besoin de multiplier les sollicitations

  • Tendance à l’ennui, crainte de la routine

  • Besoin de comprendre, quête de sens

  • Imagination débordante

  • Capacité d’attention et investissement variable (en fonction de l’intérêt)

  • Sens de l’humour particulier (souvent incompris)

  • Idéalisme, altruisme, empathie

  • Sens prononcé de la justice et de l’équité

  • Sentiment d’être différent, incompris

  • Rapidité de raisonnement

Comment savoir si je suis HPI ?

Le bilan psychologique permet de détecter la surdouance ou HPI. Il s'effectue chez un psychologue clinicien

Quels sont les bénéfices de savoir si vous êtes un HPI ?

 

Pour un adulte, entreprendre un bilan psychologique n’est pas toujours un pas facile. Le manque de confiance en soi et le doute étant propres aux “zèbres“, la crainte de se tromper ou d’échouer au test est souvent paralysante.

Faire un bilan psychologique pour un enfant comporte de nombreux avantages évidents, parmi lesquels la possibilité de lui offrir un soutien approprié. Quels sont les bénéfices pour un adulte ? Ils sont tout aussi nombreux : mettre un mot sur une différence si longtemps ressentie, expliciter d’où vient cette impression de ne pas trouver sa place, comprendre son fonctionnement émotionnel et se défaire des étiquettes pathologiques  souvent attribuées à tort aux «zèbres» (bipolarité, dépression,…), prendre conscience de ses particularités, de ses forces comme de ses points sensibles, comprendre que les autres ne fonctionnent pas de la même manière et  ainsi se prémunir contre bien des malentendus et déceptions.

C’est l’occasion de se réconcilier avec soi, de revisiter certains chapitre de sa vie sous un autre éclairage et faire la paix avec soi-même.

Importance de se faire accompagner

Lorsque la surdouance fait souffrir, le bilan psychologique est nécessaire, mais n'est pas suffisant.

Pour que la surdouance puisse devenir un atout, une force, la thérapie sera adaptée aux personnes surdouées. Celle-ci prend en compte les particularités propres à la surdouance, et demeure un travail de fond, susceptible d'apporter un mieux-être.

 

Nécessité de rompre avec le sentiment de solitude

Parfois, il est aussi important de pouvoir rencontrer d'autres personnes surdouées, par exemple grâce à l'adhésion à une association. Cela permet d'avoir un lieu où il y a moins de décalage avec les autres.