Psychologie en entreprise : avez vous comportement d'assertivité ?



L'assertivité est étudiée dans des domaines tels que la psychologie sociale ou le management.

«L'assertivité consiste à exposer son point de vue, à défendre ses droits, à exprimer ses attentes et sentiments. Elle implique aussi la prise en considération des droits, des attentes et des sentiments d'autrui. Développer son assertivité, c'est par conséquent face à une situation, développer son aptitude à définir clairement sa position, à la faire connaître, à la défendre sans agressivité tout en admettant des positions différentes de la part des autres.


«L'assertivité sert à mieux s'intégrer au groupe, de faire évoluer les choses «dans l'intérêt et le respect de soi, mais également d'autrui» : c'est la façon optimale de s'affirmer et d'exprimer sa personnalité (réduction des conflits... et du stress. ).» David Servan-Schreiber


Le choix d'un comportement assertif suivra l'adoption de la «position de vie» correspondante.


Ainsi, travailler à l'affirmation de soi, c'est rechercher une communication dans laquelle les objectifs visés apparaissent clairement mais également travailler une communication où les sentiments manifestés sont authentiques. Cette expression «congruente» a l'ensemble des chances de provoquer une attitude identique chez l'interlocuteur, facilitant une meilleure communication ou alors une meilleure relation[9].»


Pour être assertif, il faut commencer pas s'estimer, croire en soi, et savoir exprimer tranquillement sa force selon les circonstances. Acceptez-vous pour mieux accepter autrui. Cela implique que vous sachiez défendre vos droits sans dévaloriser les autres, ni vous laisser dévaloriser par eux.

Dans le cadre des relations humaines, l'assertivité sert à désigner un comportement ou une attitude qui s'appuie avant tout sur le refus d'avoir recours aux trois autres comportements types à effets négatifs que sont :

  • les comportements d'agression (ou de domination par la force)  ;

  • les comportements de soumission, qui peuvent se matérialiser par la fuite ou l'abandon ;

  • les comportements de manipulation (ou de domination par la ruse), quelquefois exprimés sous forme de manipulations mentales.



Définitions :
  • L'assertivité, ou avoir un comportement assertif, est la capacité à s'exprimer ainsi qu'à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres. Elle correspond à une attitude de fermeté comparé aux événements ainsi qu'à ce qu'on considère comme acceptable ou non, de manière à développer des relations plus harmonieuses.

Assertivité : prise de conscience et affirmation de ses limites.

Origines

Le mot assertivité vient de l'anglais assertiveness, substantif constitué à partir du verbe «to assert» : affirmer, assertion, s'affirmer, défendre ses droits, défendre son opinion. Assertiveness peut se traduire en français par l'affirmation de soi, la confiance en soi, l'assurance personnelle et «force tranquille».

Le psychologue new-yorkais Andrew Salter aurait introduit ce concept dans la première moitié duXXe siècle[1]. Il aurait été développé plus récemment par Joseph Wolpe, psychiatre et professeur de médecine américain, qui le décrivait comme une «Expression libre de toutes émotions vis à vis d'un tiers, à l'exception de l'anxiété».

Applications


Être assertif, c'est avoir pour objectif un rapport gagnant-gagnant avec une «force tranquille».

Reconnue comme principale pour la communication non violente, elle produit un effet d'entraînement sur l'ou les interlocuteurs. Elle permet d'accroître la qualité de la relation et la compréhension mutuelle[3], tout en initiant un cercle vertueux.

Bien que l'assertivité ne soit pas une technique mais une attitude, elle sert à développer des techniques s'en inspirant. Les techniques «d'assertivité» sont issues de l'analyse transactionnelle dont elles développent l'état «adulte».

Management

Les compétences liées à l'assertivité sont :

  • se respecter et se faire respecter,

  • développer une bonne assurance interne,

  • identifier ses attitudes les plus habituelles,

  • savoir faire face à des comportements passifs, agressifs et manipulateurs,

  • communiquer efficacement.

L'assertivité est l'art de la concession et du compromis. Diminuer l'assertivité à des «trucs et astuces», c'est en pervertir le sens profond au risque de tomber dans la caricature.

Si l'assertivité n'est pas une technique, ce n'est pas non plus une méthode puisque c'est une attitude ou un comportement. Créer des techniques ou méthodes à partir de l'assertivité présente par conséquent le risque d'entrer en contradiction avec la définition même de l'assertivité. Le véritable assertif ne devra jamais perdre de vue la majeure partie : «Ni vainqueurs, ni vaincus»[8]. Pour s'en tenir au plus strict respect de l'assertivité, il ne faut pas chercher à gagner plus que l'autre (c'est-à-dire être dominant) mais ne pas non plus accepter de gagner moins (être soumis).

Comportements assertifs

La position de vie de l'assertif correspond au «je suis OK, vous êtes OK» (relation parfaite selon l'analyse transactionnelle). L'assertif postule le respect réciproque des opinions : ce n'est pas parce que moi j'aime telle chose que les autres ont tort de ne pas l'aimer.

Schéma ci-contre : Comportements humains et positions de vie

  • Je suis OK, vous êtes OK : Assertivité

  • Je suis OK, vous n'êtes pas OK : Agression (ou domination par la force) / Manipulation (ou domination par la ruse)

  • Je ne suis pas OK, vous êtes OK : Soumission

  • Je ne suis pas OK, vous n'êtes pas OK : Abandon

Un comportement assertif consiste à s'exprimer en respectant le plan suivant :

  • Exprimer les faits…

  • Puis donner votre sentiment sur les faits exposés en utilisant le JE plutôt que le TU

  • Exprimer votre demande suite aux faits.

Exemples historiques

Les méthodes employées par Gandhi dans sa lutte pour l'indépendance de l'Inde sont reconnues comme représentatives d'une attitude assertive ; par le choix de la Non-violence et d'exposer aux Indiens leurs droits à s'auto-organiser ainsi qu'à s'émanciper de l'administration britannique.


Bibliographie

  • Gilles Prod'homme : S'affirmer sans s'imposer - Techniques d'affirmation de soi pour gérer les conflits et établir des relations positives (Ed. Dunod, 2003).

  • Eric Schuler : Comment s'affirmer - l'assertivité au quotidien (Ed. d'Organisation, 1992) et Prenez votre vie en main - l'assertivité dans la vie personnelle (Ed. Organisation, Paris, 1993)

  • J. -P. Lourson, P. Zimmer : Comment survivre dans ce monde hypocrite - Guide pratique à l'usage des débutants (Ed. Hors-collection / Les presses de la Cité, Saint-Amand Montrond, 1993)

  • Ed. -M. Lipiansky & D. Picard : Relations et communication interpersonnelles (éd. Dunod, 2000)

  • François Aélion : Manager en toutes lettres : Guide d'action et de culture autour de 150 situations professionnelles (Préface d'Hervé Sérieyx, Editions d'Organisation, 2005)

  • Dominique Chalvin : L'affirmation de soi – Mieux gérer ses relations avec les autres (ESF éditeur, 2004)

  • Elisabeth Couzon & Agnès Nicoulaud : S'estimer pour réussir - Guide pratique de l'estime de soi (ESF éditeur, 2004)

  • Christine Rubaud & Jean-Dominique Chiffre : L'affirmation de soi (éd. Bernet Dalino, 1995)

  • René de Lassus : Oser être soi-même (Ed. Marabout)

Bibliographie anglophone
  • Bower S. A. & Bower G. H.  : Asserting Yourself : A Practical Guide for Positive Change. (2nd ed. Reading, MA : Addison Wesley, 1991).

  • Robert E. Alberti and Michæl L. Emmons : Your Perfect Right : A Guide to Assertive Living. (6th ed. San Luis Obispo, CA : Impact Publishers, 1992).

SophroPsy06

Contactez Januelle          

               au

    06 63 49 04 93 

Consultations uniquement sur rendez-vous 

Lieux d'accueil :  Cagnes sur mer

                    

                     n° adeli : 069314318

                     et

toute la France par Téléconsultations  

                     

déplacements à votre demande

  • Black Facebook Icon
  • Black LinkedIn Icon

© 2020 Januelle J. Person - Mentions Légales