Psychologie : Les conséquences d'un encrage faible

Si votre ancrage est faible vous aurez la sensation que votre vie n’avance pas et de plus la rêver que de la vivre. Le futur et le passé se mélangent et le présent n’existe quasiment plus. Vous êtes plus sensible à la tristesse et aux coups de déprimes que l’autre personne ou la vie peut vous infliger. Le temps passe souvent trop vite ou beaucoup trop lentement lorsque l’on est dans une attente. Vous avez du mal à réaliser vos projets au quotidien. Une forte fatigue mentale peu s’installer. Vous pouvez vous sentir tel un fantôme et vous remettez quotidiennement votre vie en question.


“Nous sommes bien trop souvent dans le passé et dans le futur lorsque l’on vit une relation ou l’on s’oublie.” Les mêmes problèmes et questions ressassées… et si ? si je n’avais pas ? Pourquoi ont-il agit de la sorte ? Mon futur aurait pu être comme ceci ! Et si demain il arrivait cela ?

Ces questions sont négatives et sources de remords, d’angoisses… Nous devons vivre les choses telles que nous les vivons au moment présent, ici et maintenant. L’ancrage vous servira à accepter les événements et votre passage de vie sur cette terre ainsi que tous les éléments qui vous entourent. Vous arriverez à faire face au quotidien plus objectivement, plus sereinement, et dans l’acceptation. Vous vous retrouverez là où vous DEVEZ ÊTRE et remettrez votre énergie et votre potentiel au bon niveau. ARRETEZ DE VOUS OUBLIEZ !


Prenez soin de votre corps

Prendre soin de soi, dans son aspect physique permet de travailler sur son ancrage. Le corps est la partie la plus physique d’une personne, c’est son véhicule terrestre, il la relie le plus au monde physique, à la terre, à la dimension physique. Prendre soin de son véhicule terrestre permet un meilleur ancrage.

L’entretien de son corps physique et tout ce qui permet de s’y sentir bien, participe activement à un bon ancrage.


Accueillez vos émotions

Les émotions jouent un rôle important dans l’ancrage. Leurs accumulations et leur mauvaise gestion empêchent un bon ancrage. Les émotions mal gérées engendrent des blocages, il peuvent occuper beaucoup de place en une personne. Il sera moins facile d’avoir un bon ancrage si les émotions ne sont pas fluides et harmonieuses. Ne restez pas dans le déni

Le déni est une volonté de ne pas vouloir accepter ou voir quelque chose. C’est également une façon de ne pas reconnaître une part de soi, ou de la renier, ou encore de perdre son alignement (par exemple ne pas être en accord avec un sujet et se persuader du contraire). C’est une part de soi qui fuit quelque chose pour éviter de souffrir.

La conscience d’un être humain est vaste comme l’univers, c’est réunissant et en accordant au mieux toutes les parts de son être qu’un bon ancrage sera favorisé.

 

Merci encore pour votre confiance et votre soutien renouvelés depuis toutes ces années.

Pensez à vous inscrire comme membre du site afin de rester en contact avec Januelle et recevoir tous ses articles et actualités qu'elle poste sur le site.

Pour rester connecter où que vous soyez, téléchargez sur votre téléphone notre espace en cliquant sur le lien suivant :



 

Januelle J. Person

Psychologue Sophrologue Energéticienne

06 63 49 04 93

Si vous souhaitez vous faire aider, je vous accompagne dans toutes les phases de transitions délicates.


Demandez à participer à nos ateliers

évènements avenir

Optez pour un Bilan de compétences

de 5 à 8 séances

en téléconsultations

Réservez votre consultation individuelle

Prenez directement rendez-vous pour une téléconsultation


Posts récents

Voir tout