Questionnaire de tempérament

QUELLE EST VOTRE ENERGIE DOMINANTE ?

 

Test Voici une liste d’affirmations plus ou moins contradictoires.

Cochez celles (A ou B) qui vous semble chaque fois le mieux correspondre avec votre personnalité.

Même si vous avez envie de répondre « ça dépend », répondez selon votre disposition naturelle et habituelle à vous comporter.

 

Partie 1

A. Je prends tout très à cœur, même des petites choses que je sais sans importance ou qui ne me concernent pas directement

B. Je suis assez distancié par rapport aux évènements en général ; je ne me sens ému que quand c’est important ou grave

 

A. Je m’indigne facilement devant une injustice, même si je ne suis pas concerné

B. J’ai tendance à accepter les choses comme elles sont, même quand cela me contrarie personnellement

 

A. Je suis très susceptible, j’ai du mal à supporter les critiques, même quand je sais qu’elles sont fondées

B. J’accepte plutôt bien les critiques, surtout quand elles sont constructives

A. J’ai tendance à pâlir ou à rougir facilement quand je suis embarrassé

B. Je ne me trouble pas facilement, même quand je suis dans une position un peu difficile

 

A. On me dit souvent que je parle trop fort

B. Je parle presque toujours de façon calme et posée

 

A. Je me sens toujours très anxieux devant les changements (école, travail, déménagement...)

B. Je me sens plutôt impatient 

A. Je change fréquemment d’humeur sans raison apparente

B. Je suis la plupart du temps d’humeur égale

 

A. Je m’inquiète souvent pour des choses sans importance

B. Je me fais rarement du souci A. Il m’arrive fréquemment d’être paralysé par l’émotion B. Mes émotions ne m’ont presque jamais empêché de parler ou d’agir

A. J’ai souvent le sentiment d’être malheureux

B. Je suis généralement plutôt content de mon sort

 

Partie 2

A. J’ai du mal à rester inactif pendant mes heures de loisir ; j’ai toujours besoin de m’occuper

B. Je peux rester des heures à ne rien faire, à rêver, bouquiner, écouter la radio, regarder la télé…

 

A. Je n’ai pas de problème pour faire ce que j’ai décidé ; je n’attends pas pour agir

B. J’ai souvent du mal à concrétiser mes idées, à passer à l’acte, même quand j’ai pris une décision

A. Je suis stimulé par les difficultés ou par l’idée de l’effort que je dois faire

B. J’ai tendance à me décourager facilement en cas de difficulté ou quand il faut faire trop d’effort

 

A. Je préfère agir, faire des projets, préparer l’avenir

B. J’aime bien rêver à ce que ma vie a été ou à ce qu’elle pourrait être  A. Quand je dois faire quelque chose, je le fais tout de suite

 

B. J’ai souvent tendance à remettre les choses au lendemain

 

A. Je me décide toujours très rapidement, même dans les cas difficiles

B. J’ai souvent du mal à prendre des décisions, même pour les choses simples

 

A. Je suis plutôt remuant, j’ai du mal à rester en place B. Je suis plutôt calme, je n’ai pas besoin de bouger tout le te

 

A. Je ne recule pas devant l’effort quand je pense que cela peut améliorer les choses

B. Je me contente du statu quo quand cela demande trop de travail pour changer les choses

 

A. Quand je demande à quelqu’un de faire quelque chose, je ne peux pas m’empêcher de surveiller les choses pour que tout soit bien fait comme il faut

B. Quand je délègue, je n’y pense plus, je fais confiance

 

A. Je m’ennuie vite quand je dois me contenter de regarder (jeu, spectacle ...) sans rien faire

B. Je peux passer des heures à regarder des gens faire des choses et y prendre du plaisir

 

Partie 3

A. Je me soucie toujours des conséquences lointaines de mes actes

B. Je m’intéresse d’abord aux résultats immédiats

A. Quand je pars en vacances, j’essaie de tout prévoir et organiser à l’avance

B. Je m’en remets beaucoup à l’inspiration du moment

A. Dans la vie, je cherche à me conformer à mes principes

B. Je préfère m’adapter aux circonstances

 

A. Je finis toujours ce que j’ai commencé

B. J’ai tendance à ne pas finir les choses

 

A. Je suis très stable dans mes sympathies, je fréquente toujours les mêmes personnes

B. Je change souvent d’amis, de milieu

 

A. Après une dispute, j’ai du mal à faire comme si rien ne s’était passé, à oublier ou à pardonner, je suis plutôt rancunier

B. Je me réconcilie très facilement et ensuite je n’y pense plus, je ne suis pas rancunier

 

A. J’ai des habitudes auxquelles je tiens, je n’aime pas les surprises, être obligé de changer de programme ou d’emploi du temps

B. Je déteste tout ce qui est routinier, prévu d’avance, j’aime bien les surprises

 

A. J’ai besoin de mener une existence régulière, d’avoir de l’ordre dans ma vie

B. L’ordre m’ennuie, j’ai besoin de fantaisie

 

A. J’aime bien faire des plans, des listes, des programmes (emploi du temps, activités, loisirs…)

B. Je préfère agir sans règle fixée à l’avance, en fonction des circonstances et de mon humeur du moment

 

A. J’ai des idées, des opinions très arrêtées, j’ai du mal à changer d’avis et m’entête facilement 

B. J’ai mes opinions mais suis très ouvert, je me laisse facilement convaincre ou séduire par la nouveauté d’une idée

 

RESULTATS

Partie 1

Majorité de A       émotif

Majorité de B      non émotif

Partie 2

Majorité de A       actif

Majorité de B      non actif

Partie 3

Majorité de A       secondaire

Majorité de B       primaire

Reportez-vous ci-dessous pour voir de quel tempérament vous êtes & quelle est votre énergie dominante :

 

Emotif – actif – primaire type colérique

Correspond au BOIS YANG

Valeur dominante : l’action Toujours en mouvement, il a besoin d’un climat de tension pour se sentir vivre, donner le meilleur de lui-même. Fréquentes, ses réactions émotionnelles sont très vives (il s’emporte, s’emballe pour un rien), mais ne durent jamais très longtemps. Optimiste, généralement de bonne humeur, il manque souvent de retenue (trop démonstratif, exubérant, enthousiaste, excessif, audacieux). C’est quelqu’un qui n’hésite jamais, qui décide rapidement. Revers de médaille : il n’admet pas qu’il puisse se tromper. Souvent un meneur : il ne déteste pas monter au front, prendre des risques. Il fonctionne à plein dans les situations de crise. Sa force : socialement, il ne doute de rien : il a le sentiment que tout lui est possible. De plus, il ne voit pas les obstacles. Du coup, il réussit souvent là où d’autres n’oseraient même pas. Il obtient beaucoup de choses au culot, en surprenant, en étonnant, ou par l’intimidation. Sa faiblesse : en apparence, c’est un battant, il est armé pour la compétition. Mais ses succès doivent toujours beaucoup à la chance ou à la faiblesse des autres. Il décide et agit vite car il ne sait pas attendre, il manque de patience. Il prend des risques parce qu’il ne sait pas être prudent. Le sujet BOIS YANG Agit et réagit au présent, d’un seul bloc, souvent sans réflexion ni recul, par impulsion ou intuition. Exécute ses actes avec précipitation et vigueur : c’est l’être du premier mouvement. D’humeur optimiste et combative, ce qui ne l’empêche pas d’être anxieux.

Tourné vers l’avenir, enthousiaste, plein de projets : ce qui lui fait croire qu’il est passionné, mais son activité est souvent désordonnée et il ne mène pas ses projets à terme. Cordial, entre facilement en relation avec les autres, parfois de façon trop familière. Aime prendre la parole, même en public. Manque parfois de mesure et son impétuosité peut l’amener à faire des fautes de tact ou de goût. Nature belliqueuse qui se manifeste dès sa prime jeunesse : intrépide à l’école, bagarreur, chef de bande. Adulte, devient colérique, s’emporte facilement, démarre au quart de tour. Mais son courroux s’éteint vite, comme un feu de paille – ne cultive pas la rancune et regrette très vite ses emportements. Emotif et sensible, n’aime ni faire de peine, ni faire de mal. Pour se déculpabiliser, fait passer ses accès de colère pour des excès de franchise. Il prétexte qu’il aime dire ce qu’il a sur le cœur car il n’est pas l’être des fourberies ni des compromis. Son hyperactivité fébrile lui donne l’impression de toujours manquer de temps : du coup, est en proie à une anxiété quasi permanente. C’est sa grande faille : il vit le temps en raccourci. Ne vit jamais dans le présent mais toujours projeté vers l’avenir. Cette anxiété peut aller jusqu’à l’angoisse, sans que cela ternisse vraiment son légendaire optimisme Quête le plaisir dans toutes les situations que lui offre sa vie – empoigne les activités à bras le corps (sport, amour…) S’épanouit dans les situations conflictuelles car adore lutter et faire front. N’accepte pas d’être malade et n’aime pas se soigner. Fait confiance à la nature et retarde toujours le moment de consulter. Retrouve rapidement sa santé quand il accepte d’être traité et de prendre un peu de repos. Souffre de façon constitutionnelle d’un excès énergétique de la vésicule biliaire et du Yang du foie.

 

Emotif – non actif – primaire type NERVEUX

Correspond au BOIS YIN

Valeur dominante : le divertissement Très changeant d’humeur, d’idées, c’est un instable. Il est peu constant dans ses affections (vite séduit, vite consolé), irrégulier dans son travail (il ne fait que ce qui lui plaît), très imprévisible. Il a du mal à s’organiser, à prendre des habitudes et à suivre une routine. Il a besoin de stimulations, de nouveauté, pour s’arracher à l’inactivité et à l’ennui. Peu objectif, il a tendance à embellir la réalité. Il peut vivre dans le mensonge ou l’illusion. Ou alors il se complaît dans le négatif. Il cherche toujours (et il trouve) la petite bête, les risques, de bonnes raisons pour ne pas agir. Sa force : la mobilité (des émotions, des sentiments, des idées), l’aptitude au changement (il s’adapte sans difficulté à des situations, des activités, des milieux différends). Peu attaché aux choses et aux gens, il ne souffre pas beaucoup quand ils lui manquent ou quand il les perd. Sa faiblesse : l’indécision. En butte à un choix simple, il passe des heures à peser le pour et le contre. Il croit être impartial, mais dans sa tête, les choses sont toujours égales à une lutte où le contre l’emporte sur le pour. Le sujet BOIS YIN D’humeur changeante, versatile. 

Emotif, toujours anxieux, fuit cette réalité inconfortable en se réfugiant dans le rêve. Passe pour lunatique car moments d’excitation intellectuelle ou affective qui alternent brutalement et sans raison apparente avec des périodes d’abattement et de découragement, voire des crises de larme Chez le femme BOIS YIN cette humeur est étroitement liée à la période des règles (irritable, angoissée et déprimée à cette période). Travaille de façon irrégulière et seulement quand l’activité lui plaît. Manque de confiance en soi. N’aime pas les conflits qu’il ressent comme une agression. En cas de situation conflictuelle, soit il fuit, soit il s’inhibe. Tempérament sur le qui-vive, de l’inquiétude qui donne du trac en public et du mal à affronter les épreuves du type examens : permis de conduire, compétitions… Nature optimiste – sait se tirer des situations inconfortables par des pirouettes, se réfugie volontiers dans la superficialité, la frivolité, et la fuite dans les divertissements les plus variés (salles de jeux, terrains de course, spectacles…) Goût de l’excitation intellectuelle et de l’imagination, même stimulé par des stimulants artificiels (tabac, alcool, café, tourbillon de liaisons amoureuses multiples…) Pourtant, supporte mal les boissons alcoolisées (migraines et nausées). Quand la réalité agresse le sujet BOIS YIN, il se réfugie, voire se complet, dans les valeurs idéales du rêve : peut alors devenir artiste, créateur. Il peut exagérer dans le rêve jusqu’à verser dans l’affabulation, en croyant à ses rêves au point de s’abuser lui-même. Dans cette voie, peut donner le change, se mettre en valeur pour attirer les autres, aller jusqu’à la simulation pure et simple. Sait masquer ses tensions intérieures derrière un masque désinvolte et décontracté : c’est facile car son système nerveux sympathique est particulièrement labile et hyper excitable. La chaîne du Centre Tao ne remplace en aucune façon une consultation médicale ou les conseils de tout autre professionnel de santé. Les traits psychologiques du sujet BOIS YIN forment un mélange intime d’inhibition et de compensation : il est tantôt timide, anxieux et inhibé, tantôt bavard, exhibitionniste et faussement décontracté. Emotif – actif – secondaire type PASSIONNE Correspond au FEU YANG et EAU YANG Valeur dominante : l’œuvre à accomplir Même climat de tension que chez le colérique, mais à la différence de ce dernier, l’activité est moins multiforme et plus focalisée sur un objectif unique. Ultra accrocheur, très concentré, il est particulièrement armé pour la compétition sociale ou amoureuse. Dominateur, apte au commandement, il a tendance à considérer la vie comme un parcours du combattant (jusqu’à présent, il n’a jamais fléchi). Ambitieux, il ne rechigne pas à l’effort et il sait attendre son heure. Et plus les enjeux sont élevés (il a le bon sens de ne pas tenter l’impossible), plus il se montre tenace. Sa force : une volonté très bien canalisée la plupart du temps. Il sait ce qu’il veut, cibler des objectifs, et il est d’autant plus réaliste qu’il les sait difficiles à atteindre. Il se fixe des étapes à moyen ou long terme et il prend le temps nécessaire. Il va toujours jusqu’au bout de ses projets, quitte à supporter ou à encaisser beaucoup. Il est stoïque, à la limite parfois de l’ascétisme. Rien ne l’abat jamais très longtemps. Sa faiblesse : ancré dans ses décisions (il ne revient jamais dessus), ses choix, il a tendance à faire un blocage quand il doit improviser (face à l’imprévu) ou dans les situations d’urgence. Il prend les obstacles de front au lieu de les contourner. Il s’obstine contre vents et marées au lieu de s’adapter. Le sujet FEU YANG Idéaliste passionné, dominé par la planète Mars. Brûle pour son idéal, ressent intensément ses émotions, ce qui ne l’empêche pas d’agir de façon éclairée. Hyperémotif, hypersensible, met toute sa sensibilité au service de sa créativité. Aime se battre pour les grandes causes sociales ou humanitaires. Aime donner de lui pour l’amour de beau, des grandes idées, des arts, des pensées spirituelles. Se croit destiné aux entreprises difficiles, aux nobles causes ; mobilise pour elles son immense capacité d’action. Grandes facultés de concentration et de création. A un immense besoin de donner, d’offrir au monde une vision plus élevée, presque transcendante. Toutefois, ses émotions peuvent l’aveugler au point de le rendre fanatique, intransigeant, voire violent tout au moins en paroles. Le sujet EAU YANG Volontaire passionné. Selon une expression chinoise, le sujet EAU YANG possède « l’érection et l’habileté à créer du Rein » Cette faculté s’exprime directement dans une forte sexualité ou sublimée dans un talent créatif Fait partie des ambitieux capable de réaliser leurs aspirations

Dominateur naturellement apte au commandement Activité concentrée sur une fin unique et élevée – c’est l’être d’une seule passion – subordonne à l’unique ambition qu’il s’est choisie tout ce qui pourrait l’en détourner Cheval cabré qui se dresse lui-même pour s’empêcher d’aller de droite et de gauche, ne laisse personne lui tirer sur la bride, se ramène sur le bon chemin en fonction du but lointain et ambitieux qu’il s’est fixé. Erige sa vie au sein d’un système qui asservit tout à sa passion – peut sacrifier à l’œuvre entreprise toutes les autres valeurs, uniquement pour accéder à sa réalisation totale et parfaite. En proie à de grandes tensions intérieures, souffre dans ce qu’il néglige et paie de son bonheur le succès de son entreprise. Enthousiaste, passionnel, voire fanatique – orgueilleux et jaloux du choix dans lequel il s’implique, plaide toujours sa cause avec vigueur et persuasion. Admet difficilement la contradiction, et nourrit un certain mépris pour ceux qui ne partagent pas ses goûts ou son idéal. Se sent prédestiné à la défense des grandes causes, aux entreprises nobles et difficiles, à la générosité et au dévouement. Capable de tout sacrifier à sa cause, y compris lui-même, de réduire ses besoins et de mener une vie austère – même si la réalité n’est pas toujours à la hauteur de son idéal. A appris cette formidable maîtrise de lui-même dans son enfance – enfant vulnérable et révolté, difficile à élever – a dû apprendre à canaliser sa violence pour savoir l’utiliser, et à cacher son émotivité et sa grande sensibilité pour ne plus se sentir aussi fragile.

Emotif – non actif – secondaire type SENTIMENTAL

Correspond au FEU YIN et EAU YIN 

Valeur dominante : l’intimité Ultrasensible aux évènements extérieurs (c’est un introverti timide), il est vite atteint dans ses humeurs, ses sentiments. Souvent mélancolique, anxieux ou mécontent de lui-même, il a tendance à ruminer le passé. Peu à l’aise socialement, il n’a ni le contact ni la parole facile et a plus de goût pour la solitude, la nature, la méditation que pour la vie publique (c’est parfois un misanthrope). Ambitieux, il reste au stade de l’inspiration. Il renonce facilement en cas de difficulté, ou se résigne d’avance à ce qu’il pourrait pourtant éviter. Sa force : la bonne volonté (il veut toujours bien faire), son sérieux (il fait souvent davantage et mieux que les autres), sa retenue (il ne crée jamais de problème), sa moralité (il est fidèle, loyal). Sa faiblesse : l’insatisfaction (il ne sait pas ce qu’il veut vraiment, ce qui est bien pour lui), la maladresse dans l’action (il manque d’assurance, de confiance en soi) et dans les rapports avec les autres (il est souvent bloqué ou inhibé par ses émotions, des sentiments d’infériorité ou de culpabilité).

Le sujet FEU YIN Hyperémotif sentimental. 

Tous les évènements lui pénètrent en plein cœur. Son hypersensibilité le fait osciller sans cesse entre joie et affliction, réjouissance et peine, extase et détresse. Pour tenter d’échapper à cette épuisante tempête, cet être sentimental cherche en lui la lumière qui saura éclairer son chemin et lui montrer la permanence de l’énergie dans la multiplicité de ses formes. Le sujet FEU YIN est l’un des plus sensibles aux ravages de l’amour. A un insatiable besoin de sentiments. Est sans cesse en demande de preuves d’amour, allant jusqu’au chantage affectif pour les obtenir, ne reculant ni devant les demandes irrationnelles, ni devant le risque d’étouffer l’autre. Ce besoin le rend très vulnérable. Il craint par-dessus tout le divorce ou la séparation qui l’anéantirait. Lorsque tout va bien, il a peur que cela cesse ; lorsqu’il perd un être cher, il est inconsolable ; lorsqu’il n’a personne à aimer ou qu’il n’est pas aimé comme il voudrait, il ressent plus que les autres l’insatisfaction et la frustration. Parfois il transcende cette frustration dans un chemin spirituel et s’engage sur la voie d’une réalisation intérieure, d’une fusion avec la conscience universelle ou avec Dieu. Le sujet EAU YIN Sujet sentimental émouvant A de l’ambition mais reste au stade de l’inspiration Ne se départit jamais d’efforts justes, persévérants et efficace, mais part souvent dans l’idée négative qu’il est battu d’avance et n’y arrivera pas. Dans ses succès, se montre discret, modeste, plein d’humilité N’est pas étonné de ses échecs car les attend, les redoute – c’est comme s’il les provoquait. Vulnérable, scrupuleux Mélancolique, insatisfait de lui-même et de sa vie, se fait cent reproches et n’accepte ni sa faiblesse, ni sa vulnérabilité. 

Plus il échoue, plus il se fait de reproches. Grand timide, introverti, replié sur ses états d’âme, sait mal entrer en relation avec les autres. Souffre de découragement, du sentiment de l’absurdité de l’existence, de l’inutilité de ses efforts, du sentiment vif d’incompréhension, de désespérance dans l’humanité, et quelquefois du désir de ne plus vivre. Son enfance a parfois été douloureuse, orpheline, incomprise, ou seulement vécue douloureusement, sans événement tragique mais simplement dans l’hypersensibilité de l’écorché vif. Le sujet EAU YIN a de manière constitutionnelle une agressivité renforcée qui génère une grande inhibition et qui suscite l’auto culpabilité et l’échec. Ce sentiment peut ne pas exister – mais lorsqu’il est présent, il peut aussi laisser la place aux sentiments opposés et sublimés, à savoir le dévouement et le sacrifice de soi. L’adolescent EAU YIN a très tôt un penchant naturel d’introspection et à l’analyse qui le pousse à tenir un journal intime qu’il garde secret. A le goût de l’analyse et y tient car cela le porte à cultiver la solitude dans laquelle il aime réfléchir – cette méditation lui offre de compenser ses échecs en se justifiant de l’inaction par l’idéal. Déterminé dans la vie par son hypersensibilité, il peut évoluer de façon différente :

- Soit il s’abandonnera comme victime d’un destin douloureux, il se plaindra

- Soit il s’efforcera de s’endurcir aux évènements extérieurs, par le biais de l’analyse et de la maîtrise Il a un vif sentiment de la nature dans lequel, individualiste, il s’isole et se recharge. Cela lui procure la force de s’endurcir ou au moins de ne pas laisser paraître sa vulnérabilité

– il peut cultiver intérieurement un certain détachement teinté de sérénité. 

L’échange intime dans l’amour et l’amitié l’équilibre profondément. Sa nature n’est pas pessimiste mais défaitiste – mais si l’équilibre affectif est réussi, il peut devenir optimiste.

 

Non émotif – actif – primaire type SANGUIN

Correspond au TERRE YANG

Valeur dominante : le succès social Il veut beaucoup, il voit parfois grand mais toujours dans ses cordes, et il ne s’attend pas à ce que las cailles lui tombent rôties dans le bac. Il fait preuve d’(initiative avec beaucoup de sens pratique et croit plus à l’expérience qu’aux grandes théories. Travailleur assidu, continuellement occupé, il peut se montrer assez opportuniste et tirer rapidement parti des circonstances. Très sociable (un extraverti qui adore les mondanités), il est très habile dans le relationnel (bon observateur, poli, spirituel, il agit avec tact). Intellectuellement ouvert, il est plutôt libéral et tolérant. Sa force : ne prendre jamais les problèmes de front. Son mode d’action s’apparente à celui d’un joueur d’échec : beaucoup de réflexion avant d’agir, de circonspection ensuite. Il prend le temps de placer ses pions, il prévoit les réactions possibles et il anticipe. Il a toujours plusieurs scénarii de rechange pour s’adapter. Sa faiblesse : le manque de spontanéité. Il est parfois trop égoïste, calculateur. Il prend souvent des moyens très détournés pour  réaliser les choses alors que ce serait beaucoup plus simple de les demander.

Résultat : il passe souvent pour un manipulateur, quelqu’un d’intéressé. Le sujet TERRE YANG Extraverti qui dédramatise tout – hyper actif, tonus exceptionnel et une aptitude certaine à l’objectivité. Sujet qui a les pieds sur terre. Esprit pratique qui sait faire des observations exactes et pertinentes, qui se double d’initiative, s’ingénie à trouver des astuces pour résoudre les problèmes. Extraverti, aime plus que tout les relations humaines et les réunions d’amis. Sens de l’ironie, scepticisme spirituel, diplomatie, tolérance, sens tactique : ces talents lui permettent de manier les hommes. L’ambition du sujet TERRE YANG, quand il a de l’ambition, est le succès, la réussite sociale. Son sens diplomatique s’associe à son sens de l’opportunisme pour y arriver. Dans ses relations individuelles, il est sécurisant et amuseur, il peut apporter du réconfort, mais il n’est pas toujours apte à pénétrer avec profondeur les états d’âme des émotifs et des hypersensibles qui, à ses yeux, se compliquent la vie. Son côté terre à terre fait qu’on lui reproche son manque de compréhension. En amour, son comportement est dépouillé de drame et de toute passion tragique, elle est avant tout sensuelle et reste souvent superficielle. C’est une nature libérée et d’humeur joyeuse, qui peut commettre des erreurs : croire que les autres sont comme elle, erreur dans l’issue des évènements (excès d’optimisme), paris excessifs ou dépenses impulsives et inconscientes…….

 

Non émotif – non actif – primaire type AMORPHE

Correspond au TERRE YIN

Valeur dominante : le plaisir Beaucoup d’intentions, de projets, qui restent au stade de velléités. Concrètement, il manque de suite dans les idées. Il agit sur un coup de tête (de cœur, de foudre…), mais très vite, si ses premières tentatives ne sont pas couronnées de succès, il abandonne. Et même quand elles le sont, il se lasse.

Résultat : il commence mille choses différentes mais ne les finit pas. Il est assez négligent, paresseux et pas du tout ponctuel. Sa force : son bon caractère. Il est toujours très disponible même s’il fait souvent les choses en traînant les pieds et parfois le contraire de ce qu’on lui demande. Il est conciliant pour ne pas se créer de problème, et tolérant (souvent par indifférence). Sa faiblesse : la manque de persévérance. Il ne prend pas de décision, ou alors il ne s’y tient pas. Il est incapable d’effort, pas plus motivé par le succès que par l’échec. Il n’y a que la nouveauté, l’idée du plaisir pour le stimuler passagèrement. Il a besoin de changer tout le temps. Ce qu’il ne connaît pas l’intéresse beaucoup plus que ce qu’il connaît. Ce qu’il n ‘a pas l’attire toujours plus que ce qu’il a. Le sujet TERRE YIN Indolent

Extraverti passif qui se laisse vivre et prend la vie du bon côté, persuadé que tout s’arrangera. Aime les contacts et la société. Fait partie de ceux dont on dit qu’ils ont bon caractère car doux et conciliant, jamais en colère, plutôt d’humeur égale, aime écouter plus souvent que parler. Disponible, débonnaire, qui invite à la confidence. Cette tolérance peut être proche de l’indifférence, surtout à l’égard des autres qu’il perçoit à travers la couche épaisse de sa non-émotivité. Indifférent à son propre passé qui retentit très peu en lui. Naturel insouciant, dépourvu de rancune. Peut passer pour un philosophe sachant vivre dont on aime la présence et les conseils. Son absence d’émotivité et de partialité en font un arbitre qu’on sollicite dans les conflits passionnels. Il a des talents de rationaliste, il dissèque les idées, les nuances, pèse le pour et le contre pour concilier. Pour lui-même peut à l’inverse être incapable de trancher ou trouver une solution, surtout si les solutions se valent.

Le sujet TERRE YIN nourrit peu d’ambition pour lui-même. Ses failles sont la paresse et la négligence car il jouit au présent de ce qu’il a. le luxe le plus important à ses yeux est de vivre à ne rien faire, en se contentant du strict nécessaire. Capable de reculer jusqu’à l’absurde car il a toujours l’impression d’avoir du temps devant lui. Il manque de ponctualité d’autant qu’il n’aime pas se presser. En face de conflit, il fait le mort : il ne s’oppose pas, ne cherche pas de solution, il attend que le temps arrange les choses. Par cette attitude, il acquiert son indépendance à l’égard de l’autorité, celle de son conjoint ou de ses supérieurs. Il peut être capable de légèreté et peut céder à tout instant à ses impulsions. Moments d’enthousiasme excessif et irréfléchi qui le font obéir à ses impulsions et à ses désirs. Il peut apparaître comme un doux rêveur, distrait, dans la lune. Sujet qui a des aptitudes pour l’art, particulièrement la musique (exécution), le théâtre et la poésie. Ce sujet peut souffrir, sans rime ni raison, d’accès transitoires de fatigue, d’humeur dépressive, de passages mélancoliques qui abolissent ses facultés intellectuelles et parfois toute sa volonté. Dans ces moments, il s’isole et ne veut voir personne, il s’abîme dans son état de tristesse et parfois mange pour compenser cet état qui passe tout seul, aussi brutalement qu’il est venu.

 

Non émotif – actif – secondaire type FLEGMATIQUE

Correspond au METAL YANG

Valeur dominante : la loi

Respectueux des principes, pondéré, il n’agit jamais à la légère. Il manifeste parfois des réticences pour s’engager (peu de spontanéité), mais ensuite c’est du sûr, de l’inébranlable. Il est aussi tenace que patient. Pour lui, une décision, une promesse faite à lui-même ou aux autres, c’est sacré. Pas question de ne pas les tenir, de changer d’avis, de cap ou de direction. Il est par exemple d’une ponctualité parfaite. Attaché à ses habitudes, à ses principes, il ne manque cependant pas d’humour. Sa force : l’inébranlable fermeté de ses décisions. Quand il s’est fixé un objectif, il est capable de déplacer ciel et terre pour y arriver. Rien ne peut l’en détourne ni les difficultés pratiques (il trouve les moyens), ni les imprévus (des incidents de parcours, il récupère vite après un échec), ni le manque de soutien voire l’opposition des autres. Il assume ses responsabilités.

Sa faiblesse : en restant fidèle à sa première décision envers et contre tout, il en devient parfois l’esclave. Il n’ose pas changer ses plans (alors que ce serait plus réaliste, plus profitable) sans se sentir inconsciemment coupable et menacé.

Le sujet METAL YANG Placide flegmatique (décrit tel quel par Hippocrate) Rarement ému, agit toujours avec sang-froid, c’est ce qui fait son efficacité Capable d’agir avec une régularité d’horloge Il abat un travail considérable sans que l’on s’en aperçoive parce qu’il ne se montre ni bruyant, ni démonstratif, ni capricieux, au point qu’on le prend parfois pour un inactif. Etre d’habitude qui aime régler son activité autant que sa conduite, avec prévision et sérieux. Généralement respectueux de ses principes, homme de parole, ponctuel. Sens civique inné, esprit collectif, sens de la discipline. Homme de devoir, capable de dévouement social. Humeur égale, impassible qui ne se démonte devant rien, même pas le plus inattendu. Doué d’un sens de l’humour qui lui permet de transformer en boutade les situations les plus dramatiques. En cas de conflit, met ses capacités mentales à profit pour trouver la réaction la mieux adaptée à la situation. Laisse de côté les impressions subjectives et les émotions qui ne prennent jamais le pas sur son raisonnement. Envisage les problèmes un à un, comme un jeu abstrait, et cherche méthodiquement la meilleure solution. Grande ténacité qui lui permet d’arriver toujours à ses fins, quel que soit le temps nécessaire. Rarement bouleversé, seulement lorsqu’il s’agit d’un événement exceptionnel qui met en jeu un principe sur lequel il a érigé sa vie. Il tient à ses principes et parfois c’est un défaut : il devient rigide et cela l’empêche de comprendre ou d’admettre les écarts de ceux qui ne se conforment pas aux mêmes règles que lui ou ont la faiblesse de ne pas maîtriser leurs émotions. Santé fluctuante, mais il confie son corps au médecin avec la même facilité que d’autres laissent leur voiture au garage. Facile à soigner, il suit les conseils et les prescriptions du médecin et n’éprouve que rarement la nécessité de confier ses états d’âme.

 

Non émotif – non actif – secondaire type APATHIQUE Correspond au METAL YIN

Valeur dominante : la tranquillité

Celle-ci peut prendre plusieurs formes.

Ma procrastination : il remet systématiquement au lendemain ce qu’il peut faire le jour même. L’idéalisme : objectifs inaccessibles (inutile d’essayer), attente de conditions optimales pour agir (tant que celles-ci ne sont pas réunies, et elles ne le sont jamais, il ne lève pas le petit doigt). Le pessimisme : il dramatise les difficultés (réelles) ou il en imagine d’hypothétiques pour ne rien faire. 

Sa force : l’indifférence à la vie sociale. Très en recul par rapport aux choses la plupart du temps, plus tourné vers lui-même (sombre, il rit rarement), il est peu vulnérable aux évènements extérieurs. Il s’accommode parfaitement bien de la solitude, il est secret, taciturne. Sa faiblesse : la persistance des comportements, un manque de vie intérieure intense. Il est plutôt esclave de ses habitudes, très conservateur, passéiste, intolérant et rancunier (inimitié et haines tenaces).

Le sujet METAL YIN Rigoureux : introverti, secret, replié sur lui-même, aime ruminer le passé. Se sent parfois comme abstrait du réel, réfugié dans un vécu imaginaire où le temps reste figé. Le temps est pour lui d’une immobilité ennuyeuse, une source d’angoisse dans sa solitude. Comportement lent, aversion pour l’adaptation, un conservateur. N’aime pas l’improviste et préfère organiser sa vie à l’avance. Parfois esclave de ses habitudes. Méticuleux, organisé, rigoureux. N’aime pas les bavardages futiles ; n’est pas doué pour les relations sociales superficielles. Caractère taciturne qui lui fait préférer les relations plus intimes, à deux ou trois. Prudent, prévoyant, économe. Aime l’ordre, la discipline, la loi. Ses qualités s’épanouissent dans des activités professionnelles ou personnelles qui demandent de la précision et de l’exactitude : horlogerie, philatélie, magistrature…… Aime la justice, se révolte contre l’injustice – parfois cela le mène à l’intolérance. 

Le sujet METAL YIN sait mal pardonner ! sa rigidité morale s’exprime dans son comportement implacable et ses sanctions sans appel, même s’il se cache derrière un masque trompeur de conciliation. Cette intransigeance le pousse à partir en guerre contre des chimères, Don Quichotte contre les moulins. Dans les conflits, il réagit par l’inertie ; il tire sa force de la résistance de ses habitudes ; tenace, entêté, il n’est pas de ceux qui cèdent. Sourcilleux, pointilleux, il s’attache aux détails et argumente jusqu’au bout. En amour, c’est un fidèle, de cœur comme de raison, capable de dévouement dans l’ordre établi, très respectueux des liens du mariage. Il a une nature romantique. Il est souvent mélancolique, voire carrément triste, mais il ne se donne jamais en spectacle.