Gestion du stress

Mis à jour : 6 août 2020

Le verre d’eau et le stress Durant un discours devant des centaines de personnes, un vieil homme enseignait la gestion du stress à un auditoire très attentif. Il a pris un verre d’eau dans ses mains. Tout le monde s’attendait à ce qu’il parle du verre d’eau à moitié vide ou à moitié plein. Mais au lieu de cela, et avec un large sourire sur son visage, l’homme a demandé : « Combien pèse ce verre d’eau ? » Les dizaines de réponses entendues variaient de 8 onces à 20 onces. La réponse de l’homme «Le poids absolu n’a pas d’importance. Cela dépend de combien de temps je le tiens. Si je le tiens pendant une minute, pas de problème. Si je le tiens pendant une heure, j’aurai une douleur dans mon bras. Si je le tiens pendant une journée entière, mon bras sera engourdi et paralysé. Dans chaque cas, le poids du verre ne change pas, mais plus longtemps je le tiens, plus il devient plus lourd. » Le verre d’eau et le stress « Le stress et les inquiétudes dans la vie sont comme ce verre d’eau. Pensez-y pendant un moment et rien ne se passe. Pensez-y un peu plus longtemps et ils commencent à faire mal. Et si vous y pensez toute la journée, vous vous sentez paralysés – incapables de faire quoi que ce soit ». La solution: déposer le verre d’eau Pensez à déposer le verre le plus régulièrement possible. Le stress est parfois inévitable, mais par contre, nous avons, chacun d’entre nous, le pouvoir de choisir notre façon d’y faire face. Laissez la nature faire son œuvre et laissez votre esprit se déposer. Prenez soin de votre véhicule, car c’est le seul qui vous suivra toute votre vie. Alors pensez régulièrement à déposer le verre d’eau.


Januelle Jeanine Person

Psychologue clinicienne

Master Sophrologue

Energéticienne

Consultante en évolution professionnelle

Accompagnatrice du changement

psycagnes.com

Posts récents

Voir tout

Sortir de la dépression

Pour la plupart des gens, la dépression ou nuit obscure de l'âme signifie faire face à des questions de vie ou de mort et à se demander si la vie vaut la peine d'être vécue. Vous vous sentez seul au